En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

drone

(anglais drone)

Drone
Drone

Petit avion télécommandé utilisé pour des tâches diverses (missions de reconnaissance tactique à haute altitude, surveillance du champ de bataille et guerre électronique ; armement).

Historique, intérêt et performances

Le mot drone signifie en anglais « faux bourdon ». Le sigle UAV (Unmanned Aerial Vehicle) désigne cette catégorie d'engins volant sans équipage, télécommandés ou autonomes, qui connaissent un emploi croissant dans les armées.

Engagés pour la première fois pendant la guerre du Viêt Nam, puis lors de la guerre du Kippour, les drones font désormais partie des moyens tactiques et statégiques du champ de bataille, notamment depuis la guerre du Golfe et les opérations militaires du Kosovo, d'Afghanistan et d'Irak. L'absence de pilote permet d'opérer à l'intérieur des lignes ennemies pour des missions à risque, sans crainte de pertes humaines. Les drones peuvent agir sur la zone qui leur a été confiée pendant une durée très supérieure à celle de la mission d'un avion de reconnaissance classique. À la différence des missiles, ils sont récupérables après la phase de vol. Ils peuvent être lancés au moyen d'une catapulte mobile et atterrir avec un parachute, décoller et se poser sur une piste, comme un avion ou verticalement comme un hélicoptère. Les drones de petite taille (minidrones et microdrones) sont lancés à la main et pilotés comme des maquettes d'aéromodélisme. L'appontage sur un bâtiment de guerre pose encore des problèmes techniques importants, notamment par mer forte.

Certains drones sont lents (de 30 à150 km/h) et ont une portée variant de quelques kilomètres à 150 kilomètres environ ; d'autres, dénommés MALE (pour moyenne altitude et longue endurance) ou HALE (pour haute altitude et longue endurance), sont rapides (plusieurs centaines de km/h) et ont un long rayon d'action. La NASA expérimente des drones à énergie solaire pouvant atteindre une altitude de 30 km.

Applications

Conçus principalement à des fins militaires, les drones offrent aux armées, de jour comme de nuit, grâce à des caméras infrarouge et des radars, des capacités d'observation, de reconnaissance, de guerre électronique et de vérification des dommages causés à l'ennemi. Les informations ou les images qu'ils recueillent sont transmises en temps réel à une station au sol, directement ou via un satellite. Les drones peuvent également désigner une cible par guidage laser en vue d'un bombardement. Les microdrones (dont les plus petits ne dépassent pas la taille d'un insecte) ont une utilité tactique, notamment lorsque des troupes veulent investir un immeuble ou un pâté de maisons, lors d'un combat urbain.

Les drones ont aussi des applications civiles. Ils sont utilisés au profit de la sécurité publique lors de grands rassemblements de personnes, dans la lutte contre les pollutions maritimes, la prévention et la détection des incendies de forêt, la surveillance de frontières, la sécurité routière, la surveillance de lignes électriques, etc.

Drones d'aujourd'hui et de demain

Le drone stratégique actuellement le plus performant est le Global Hawk américain. D'une envergure de 35,4 m, il a une autonomie de 36 h (dont 24 h sur site) et peut voler sur un rayon de plus de 5 000 km à une altitude de 20 000 m environ. En comparaison, les mini- ou microdrones ont des capacités nettement plus réduites. Par exemple, le drone français Coccinelle mesure 50 cm, pèse 400 g, a une vitesse maximale de 80 km/h, une portée de 1,5 km et une autonomie de l'ordre d'une demi-heure.

Le développement de drones de combat (UCAV, Unmanned Combat Aerial Vehicle) est envisagé. Le Predator, le plus connu des drones américains, peut être armé de deux missiles.

En France, la loi de programmation militaire 2003-2008 prévoit le remplacement des drones tactiques par un drone « multicapteurs multimission » (MCMM). Un programme de drones MALE (programme Euromale) a été lancé en 2004. Les états-majors envisagent par ailleurs le lancement d'un programme HALE.