En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

collection

(latin collectio, -onis)

Réunion d'objets rassemblés et classés pour leur valeur documentaire, esthétique, pour leur prix, leur rareté, etc..

Les collections d'œuvres d'art

Dans l'Antiquité grecque, les œuvres d'art, propriété de la collectivité, étaient destinées à orner les temples et les places publiques. Les premiers amateurs à se constituer une collection particulière furent probablement les riches Romains, qui profitèrent de l'invasion de la Grèce.

En France, c'est surtout avec l'avènement des Valois que commença l'âge d'or des grands amateurs : les rois Charles V et René Ier, Louis Ier duc d'Anjou, Jean duc de Berry, les ducs de Bourgogne.

Au xvie s., l'exemple vint d'Italie : de la famille des Médicis, des papes Jules II ou Léon X. La liste des amateurs, au xvie puis au xviie s., comprend surtout des souverains : François Ier, Charles Quint, Philippe II et Philippe IV d'Espagne, Louis XIV, Charles Ier d'Angleterre, ou de très grands personnages : le duc d'Albe, Olivares, Mazarin. On peut pourtant citer des collectionneurs bourgeois, parmi lesquels l'ébéniste Boulle en France ou l'astronome Huygens, ami de Rembrandt, aux Pays-Bas. La recherche passionnée de la pièce de collection inspira à La Bruyère son personnage de Damocède.

Au xviiie s., la vogue des collections particulières se répandit encore. Parmi les plus célèbres figurent celles de Frédéric II le Grand et de l'impératrice Catherine II, ou encore celles de R. de Gaignères et P. J. Mariette.

À partir du xixe s., les amateurs devinrent de plus en plus nombreux, à l'exemple du duc d'Aumale, des frères Goncourt ou du peintre Caillebotte en France, de Cernuschi en Italie et de R. Wallace en Grande-Bretagne.

Parmi les plus grands noms au xxe s. : le Français Guimet, les Américains Guggenheim, Barnes et Getty, le Britannique Gulbenkian, le Suisse Bodmer.

Les collections d'objets

Outre la philatélie et la numismatique, de nombreuses collections concernent les antiquités (livres anciens, gravures, objets d'art…), qui s'adressent à des amateurs cultivés alliant le plaisir esthétique au placement financier, ainsi que des objets représentatifs du passé (meubles, pièces de vaisselle, cartes postales…), des curiosités de la nature (coquillages, papillons, minéraux…) ou des objets usuels d'aujourd'hui comme la télécarte, adaptée de la carte à circuit intégré inventée par le Français R. Moreno et qui s'est généralisée dans les années 1980. Support de messages publicitaires ou graphiques, autour d'elle s'est constitué un marché.

Noms de collectionneurs et objets collectionnés

Bibliophiles : livres anciens.
Cartophiles : cartes postales.
Copocléphiles : porte-clés.
Fabophiles : fèves.
Ferrovipathes : chemins de fer.
Fibulanomistes : boutons.
Figurinistes : soldats de plomb.
Glacophiles : pots de yaourt.
Glycophiles : emballages de sucre.
Nicophiles : paquets de cigarettes.
Philuménistes : boîtes d'allumettes.
Sidérophiles : fers à repasser.
Tégestologues : sous-bocks de bière.
Tyrosémiophilistes : étiquettes de fromages.
Vitolphiles : bagues de cigares.