Identifiez-vous ou Créez un compte

biodiversité

[dossier]

Cocci
Cocci

Résumé du dossier

Le processus d’évolution produit en permanence, à l’échelle des temps géologiques, de nouvelles espèces. Parallèlement, d’autres s’éteignent. L’extinction est un phénomène normal de l’histoire des espèces. Néanmoins, l’histoire de la Terre est marquée de vagues d’extinctions massives, dont les causes sont parfois discutées, comme celle des dinosaures et de quelque 60 à 75 % des espèces animales et végétales, il y a 65 millions d’années. De nos jours, le rythme de disparition des espèces s’accélère. L’Union mondiale pour la nature (UICN) dénombre quelque 15 000 espèces menacées, encore ne prend-elle en compte que les 1,7 million d’espèces connues sur un total estimé à 14 millions. La destruction des habitats par les activités humaines (agriculture, urbanisation, activités industrielles, etc.) en est la première cause. L’introduction d’espèces exogènes dans les écosystèmes provoque des déséquilibres écologiques. En outre, les pollutions affectent les chaînes alimentaires, et le réchauffement climatique menace de nombreuses espèces dans l’incapacité de s’adapter. Dû à l’action d’une espèce (la nôtre) sur les autres, l’effondrement de la biodiversité est condamnable, ne serait-ce que d’un point de vue éthique, mais il est aussi grave du point de vue de ses conséquences pour les hommes eux-mêmes, qui risquent à terme de se priver des matières premières, aliments et médicaments que lui fournissent les autres espèces. Les mesures de sauvegarde de la nature sont donc indispensables à mettre en place.