En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bastion

(italien bastione)

Plan et coupe d'un bastion
Plan et coupe d'un bastion

Ouvrage polygonal à deux faces et deux flancs en saillie sur une enceinte.

L'apparition du boulet métallique, vers 1500, qui permettait de faire brèche à distance dans les murs d'enceinte, conduisit au tracé bastionné, que les ingénieurs de la Renaissance imaginèrent et que Vauban perfectionna. Deux bastions sont reliés par une courtine. Les angles morts, en capitale des bastions, sont battus à partir de demi-lunes. L'artillerie de la défense est placée à ciel ouvert. Le tracé bastionné supprime tous les angles morts. Il fallut l'apparition de l'artillerie rayée (soit plus de 300 ans) pour contraindre le défenseur à réviser ce type de fortification.