En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

badminton

(mot anglais, de Badminton House)

Badminton
Badminton

Sport pratiqué sur un court, et qui consiste à se renvoyer, dans les limites de ce court, un volant par-dessus un filet à l'aide de raquettes.

Historique du badminton

Bien que le jeu de volant ait été pratiqué depuis des siècles en Chine et au Japon, et au moins depuis le xviie s. en Europe, ce furent, comme pour le tennis et tant d'autres sports, des Britanniques qui, au xixe s., édictèrent les règles de ce sport. Nommé poona en Inde, ce jeu fut importé en Grande-Bretagne par des officiers de l'armée des Indes ; ceux-ci, réunis en 1873 pour un banquet dans la résidence du duc de Beaufort, à Badminton House – d'où le nom que ce jeu devait recevoir par la suite –, et ne disposant pas ce jour-là de volant adéquat, utilisèrent un bouchon de champagne dans lequel ils avaient fixé quelques plumes.

En 1878 fut fondé à New York le Badminton Club qui est le plus ancien club de badminton. Le développement du jeu fut rapide, et, dès 1893, la Badminton Association était créée en Grande-Bretagne. Le club de Bath codifia ce jeu de volant en 1887. La Badminton Association, fondée en 1895, organisa en 1899 le premier tournoi international de Westminster. L'Angleterre et l'lrlande remportèrent très souvent ce tournoi, mais les pays scandinaves et l'Indonésie l'ont, par la suite, remporté également. Les grandes compétitions sont aujourd'hui : le tournoi international de Westminster, annuel ; la coupe Thomas, fondée en 1949 et jouée à Singapour tous les trois ans ; les championnats de France internationaux, créés en 1909.

Ce sport est régi par une fédération internationale, la Fédération internationale de badminton (IBF), créée en 1934. Les premiers championnats du monde eurent lieu en 1977.

Les règles officielles du badminton, adoptées par l'IBF en 1998, s'appliquent intégralement en France, où le développement et la pratique de ce sport et du jeu de volant sont animés par la Fédération française de badminton, fondée en 1978.

Le terrain de badminton

Le terrain de badminton est un rectangle de 13,40 m de long sur 5,20 m de large (en simple), et 6,10 m (en double). Ces dimensions comprennent deux couloirs, larges chacun de 0,45 m et qui s'étendent sur toute la longueur du terrain. Le court est divisé en deux par un filet tendu au-dessus du sol. Celui-ci, d'une hauteur de 760 mm, doit être en cordelette de couleur sombre, à mailles carrées d'une taille comprise entre 15 mm et 20 mm. Sa longueur, selon qu'on joue en simple ou en double, peut varier entre 6,1 m et 7,31 m, et la hauteur au-dessus du sol de son bord supérieur, bordé d'une bande blanche, doit être de 1,524 m au centre et de 1,55 m aux poteaux.

Le badminton se pratique en salle ou dans des endroits totalement abrités du vent, car le moindre souffle d'air suffit à déporter le volant. Il est possible d'utiliser un terrain de tennis couvert sur lequel on peut tracer quatre courts de badminton. Le sol doit être dur, en parquet ou en ciment.

La raquette de badminton

Les raquettes, fines et flexibles, sont beaucoup plus légères et étroites que les raquettes de tennis. Leur longueur totale ne doit pas excéder 680 mm et leur largeur 230 mm. Leur poids ne dépasse pas 155 g ; leur manche est mince et souple, avec un tamis (partie cordée) qui mesure 280 mm de long sur 220 mm de large.

Le volant de badminton

Pour les compétitions, le volant de badminton est composé de 16 plumes de même longueur (entre 62 et 70 mm) ; celles-ci, fixées dans une base de liège de 25 mm à 28 mm de diamètre, à bout arrondi, forment un cercle d'un diamètre compris entre 58 et 68 mm. Il pèse au total entre 4,74 et 5,50 g. Un volant de badminton doit être exécuté avec soin. Les plumes dont il est fait proviennent exclusivement des ailes d'oies blanches; le coût relativement élevé de ce volant s'explique par le petit nombre de plumes utilisables. De plus, un tel volant est fragile, et ne dure guère plus d'une partie, lorsque de bons joueurs sont en présence.

Le jeu de badminton

Comme le tennis, le badminton se joue soit en simple, soit en double.

On sert en diagonale, du demi-court de service dans le demi-court de service de l'adversaire. En double, la surface de service est augmentée du couloir. Bien entendu, en jeu, le volant ne devant jamais toucher le sol, on joue uniquement de volée.

Le volant doit être frappé de bas en haut, et, au moment de l'impact, la raquette doit se trouver au-dessous du niveau de la ceinture du serveur. La tête de la raquette doit être plus bas que la main du joueur. Le jeu est beaucoup plus attrayant en double qu'en simple.

Les points

Seul marque des points le camp qui sert. Le serveur passe le service à l'adversaire dès qu'il a commis une faute; s'il commet une nouvelle faute, le nouveau serveur marque un point. Il y a faute si le service n'est pas correct, si en jeu, le volant tombe en dehors des limites du terrain, passe à travers ou sous le filet, ne réussit pas à franchir le filet ou touche n'importe quel autre objet ou personne en dehors des limites du terrain. Il y a également faute lorsque le volant est frappé deux fois de suite par le même joueur ou est frappé successivement par un joueur et son partenaire. Lorsqu'il est en jeu, le volant doit être frappé du côté du filet où se trouve le joueur qui frappe le volant. La partie se joue en trois sets de 15 points pour les messieurs (en double et en simple), en deux ou trois sets de 11 points (en simple) pour les dames. Si le serveur ou son partenaire fait une faute, l'adversaire prend le service mais ne marque pas de point.

Chaque fois que le service change de camp, on recommence toujours à servir du côté droit. Le gagnant de chaque manche conserve le service au début du set suivant.

Si les joueurs sont à égalité, à 9 partout pour les dames, à 13 partout pour les messieurs et les doubles, le camp qui a le premier atteint le score peut demander une prolongation de 5 points. À 10 partout pour les dames et 14 partout pour les messieurs, la prolongation est de 3 points.

Les fautes

Les fautes les plus courantes sont : le volant envoyé hors des limites du jeu ; le service dans lequel le serveur frappe le volant à un niveau plus haut que celui de sa ceinture ; la frappe du volant avant qu'il n'ait passé le filet ; le heurt du filet ou de ses supports par un joueur ou par sa raquette ; l'obstruction envers un adversaire.

La pratique du badminton

C'est toujours en Grande-Bretagne que ce sport est le plus pratiqué. On joue aussi beaucoup au badminton dans les pays nordiques : en Suède, au Danemark, et en Hollande. Le jeu se développe aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Mexique, en Allemagne et aux Philippines, mais c'est en Indonésie, en Thaïlande et en Malaisie que l'on trouve les plus grands champions à l'heure actuelle. Les plus importantes rencontres mondiales de badminton sont généralement disputées au stade de Singapour, et l'on assiste, le plus souvent, à la victoire d'Asiatiques sur les Américains et les Européens.

Tout le monde peut cependant jouer au badminton. La légèreté des raquettes et des volants convient aussi bien aux enfants qu'aux personnes ayant déjà atteint un certain âge. Pour les sportifs, le badminton développe les réflexes ; il demande du coup d'œil, de la souplesse, de l'adresse, de la force et de la rapidité. Le badminton constitue donc un excellent exercice que l'on peut pratiquer en famille.