En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

baccalauréat

(latin médiéval baccalaureatus, de baccalarius, bachelier, avec influence de laureare, couronner de lauriers)

Examen marquant la fin du second cycle de l'enseignement du second degré et permettant l'accès aux études supérieures.

Le baccalauréat en France

Au Moyen Âge déjà, le titre de bachelier constitue, avant la licence et le doctorat, le premier des grades conférés par les universités. Au xvie s., on donne à ce dernier le nom de « baccalauréat ». Sous ce nom, l'Université napoléonienne, en 1808, instaure un examen sanctionnant la fin des études secondaires ; il est exigé pour accéder à l'enseignement supérieur et au concours d'entrée dans les grandes écoles.

Aujourd'hui, le baccalauréat comprend un premier groupe d'épreuves écrites et orales (le français donnant lieu à une épreuve écrite et orale anticipée, en fin de classe de première). L'admission définitive à l'examen est subordonnée à l'obtention d'une moyenne de 10 sur 20. Une moyenne comprise entre 8 et 10 aux épreuves du premier groupe oblige le candidat à subir un second groupe d'épreuves orales.

Il existe trois types de baccalauréats, qui se composent chacun de différentes séries. Le baccalauréat général, qui conditionne l'accès à l'enseignement supérieur, comporte depuis 1993 trois séries (littéraire, scientifique, économique et social). Le baccalauréat technique, créé en 1968, devenu baccalauréat technologique en 1986, compte huit séries (sciences et technologies industrielles, sciences et technologies tertiaires, sciences et technologies de laboratoire, sciences médico-sociales, sciences et technologies de l'agronomie et de l'environnement, sciences et technologies du produit agroalimentaire, hôtellerie, techniques de la musique et de la danse) et mène surtout à un enseignement supérieur technologique court. Enfin, le baccalauréat professionnel, créé en 1985, dont l'objectif est l'entrée immédiate dans la vie active, propose plus de 50 séries (de l'aéronautique à la vente en passant par les cultures marines ou les métiers du pressing et de la blanchisserie).

Le pourcentage d'une classe d'âge obtenant le baccalauréat est passé de moins de 1 % en 1880 à plus de 60 %. En 2004, 51,75 % des inscrits se sont présentés au baccalauréat général, contre 48,25 % dans les filières technologiques et professionnelles.