En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

automate

(grec automatos, qui se meut de soi-même)

Automate
Automate

Machine qui, par le moyen de dispositifs mécaniques, pneumatiques, hydrauliques, électriques ou électroniques, est capable d'actes imitant ceux des corps animés. (Pris souvent dans le sens d'androïde.)

L'Antiquité aurait connu des statues animées et des jouets mécaniques. Au Moyen Âge, des automates remarquables auraient été construits par Albert le Grand ou Regiomontanus, mais les véritables automates apparurent avec l'art de l'horlogerie et connurent leur grand essor au xviiie s. Vaucanson en construisit de nombreux : le Joueur de flûte traversière, le Joueur de tambourin, la Vielleuse et surtout son célèbre Canard, capable de battre des ailes, de nager, de barboter, d'avaler du grain, etc. Parmi les automates célèbres du xviiie s., il faut citer aussi : les Têtes parlantes, de l'abbé Mical ; l'Androïde écrivain, de Friedrich von Knauss ; les automates des frères Jaquet-Droz ; les horloges de Lyon, Cambrai, Strasbourg, etc.

L'électricité et, surtout, l'électronique ont donné naissance à une nouvelle génération d'automates, capables d'imiter réellement certaines fonctions intellectuelles et non plus seulement de reproduire certains comportements (joueur d'échecs électrique de Torres Quevedo [1912], joueur de Nim [1951], joueur d'échecs électronique [1977], etc.).