En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

antithèse

(grec antithesis)

Procédé stylistique qui consiste à opposer, dans la même phrase, deux mots ou groupes de mots de sens contraire afin de mettre une idée en relief par un effet de contraste. (Exemple : Monte aussi vite au ciel que l'éclair en descend. [A. de Vigny].)

RHÉTORIQUE

Forme de paradoxisme (alliance), l'antithèse se fonde sur la relation lexicale d'antonymie. L'antithèse n'a pas pour fonction de résoudre discursivement les contradictions dans une unité nouvelle (oxymore) ; elle maintient irréductible l'opposition des contraires, comme on lit dans ce titre d'un drame de Saint-Pol Roux, l'Âme noire du prieur blanc.

Si brusquement, dans le discours, les contraires deviennent compatibles, l'antithèse est dite adynaton, comme dans ce vers de Théophile de Viau : « Le feu brûle dedans la glace. » L'antithèse peut aussi jouer le rôle d'argument a fortiori : « Étant donné deux choses opposées, emploie l'une à prouver l'autre brièvement et facilement : Celui que tu as connu ami perfide, comment penser qu'il pourra être ennemi loyal ? » (Rhétorique à Herennius, IV, 25.)

→ rhétorique, figure