En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

agglomération

(latin médiéval agglomeratio)

Groupe d'habitations constituant un village ou une ville indépendamment des limites administratives

GÉOGRAPHIE

Au xixe et dans la première moitié du xxe s., le terme désignait une concentration d'habitants pouvant être rurale ou urbaine. Depuis la Seconde Guerre mondiale, il désigne seulement une agglomération urbaine ; il tend même à se substituer au terme de « ville » pour désigner à la fois le noyau ancien de la ville et son extension périphérique contemporaine..

Structure et délimitation

Jusqu'à la révolution industrielle et urbaine, toutes les villes avaient des caractères morphologiques communs : elles étaient constituées avant tout par un noyau urbain relativement dense, plus ou moins ancien et important, se prolongeant par des faubourgs étirés le long des routes principales. Avec la croissance urbaine contemporaine, la complexité est devenue plus grande et l'extension est devenue considérable ; elle s'est poursuivie fortement le long des routes, tandis que les espaces intermédiaires ont été peu à peu occupés et les villages et petites villes proches englobés dans l'agglomération. Des agglomérations proches peuvent se rejoindre pour former un vaste ensemble urbain, que l'on appelle alors conurbation. Il n'y a pas de définition de l'agglomération reconnue et adoptée par l'ensemble des pays du Monde. Un certain nombre de pays n'ont même aucune définition légale pour ce type d'ensemble urbain. En France, la notion d'unité urbaine repose sur la continuité du bâti, et l'on parle d'agglomération multicommunale lorsque cette continuité s'établit sur plusieurs communes, les agglomérations pouvant déborder les limites de départements ou de régions.C'est le cas de l'agglomération parisienne qui compte, au recensement de 1999, 1 484 communes dont près de 400 hors de la région Île-de-France.

Des agglomérations toujours plus grandes

Quelle que soit la définition retenue, la croissance urbaine est partout manifeste dans l'ensemble du monde. L'urbanisation a connu une envolée sans précédent depuis plus d'un demi-siècle. La croissance est particulièrement vive en Afrique en Asie et en Amérique latine: ce sont les agglomérations de Lagos (Nigeria), de Chittagong et de Dacca (Bangladesh) qui ont connu les plus forts taux d'accroissement, de l'ordre de 4 %, entre 2000 et 2005. Le nombre et la taille des agglomérations ne cesse de croître. En 2005, dans l'Union européenne, 34 agglomérations dépassaient le million d'habitants ; en Chine, environ 80. À la même date, on comptait dans le Monde 20 agglomérations de plus de 10 millions d'habitants. La première place revenait à Tokyo (plus de 35 millions d'habitants), loin devant Mexico (19 millions d'habitants), New York, São Paulo et Bombay (plus de 18 millions d'habitants chacune). On parle de mégalopole lorsque ces agglomérations forment un ruban urbain continu sur plusieurs centaines de kilomètres.