En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

aberration

(anglais aberration, du latin aberratio, diversion)

Aberration chromatique
Aberration chromatique

Défaut qui altère la qualité des images données par un système optique.

OPTIQUE

Les aberrations sont des défauts de l'image donnée par un instrument d'optique. On distingue les aberrations chromatiques des aberrations géométriques.

Les aberrations chromatiques ne concernent que les instruments à lentilles et sont liées à la dispersion de la lumière en milieu réfringent : une lentille simple ne focalise pas la lumière bleue au même endroit que la lumière rouge. Il est possible d'atténuer ces aberrations en accolant plusieurs lentilles d'indice de réfraction différent.

Les aberrations géométriques concernent aussi bien les instruments à miroirs que les instruments à lentilles. Les principales sont :

a) l'aberration de sphéricité, due à la forme sphérique des surfaces : les rayons tombant près des bords de l'objectif ne sont pas focalisés au même endroit que ceux qui tombent près du centre. Dans les télescopes, on évite cette aberration en donnant au miroir la forme d'une portion de paraboloïde ;
b) la coma, qui étale l'image d'un point situé hors de l'axe optique en lui donnant la forme d'une aigrette dont l'aspect évoque celui d'une comète. Un système dépourvu de coma est dit aplanétique ;
c) l'astigmatisme, qui se manifeste dès que l'inclinaison des faisceaux sur l'axe devient importante. Au lieu de se réunir en un point, ces faisceaux convergent successivement en deux segments perpendiculaires ;
d) la courbure de champ : l'image n'est pas focalisée sur un plan, mais sur une surface courbe ;
e) la distorsion, qui ne compromet pas la netteté, mais la fidélité de l'image : les points les plus périphériques sont trop proches de l'axe optique. Un système exempt de distorsion est dit orthoscopique.

Ces aberrations ne sont jamais toutes nulles en même temps, et l'on peut en rendre certaines négligeables en calculant le système optique en vue d'une utilisation particulière.