En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

bataille de Sadowa (3 juillet 1866)

La bataille de Sadowa
La bataille de Sadowa

Victoire remportée à Sadowa (en tchèque Sadová), en Bohême-Orientale, près de Hradec Králové (Königgrätz), par l'armée prussienne sur l'armée autrichienne de Benedek lors de la guerre austro-prussienne.

Après les défaites successives de ses avant-gardes, le généralissime autrichien Benedek reçoit de Vienne l'ordre de livrer une grande bataille défensive ; il déploie alors ses forces (220 000 hommes) entre l'Elbe et la Weistritz (basse Silésie). Les Prussiens forment autour de cette position un vaste demi-cercle ; le 3 juillet, le prince de Prusse Frédéric-Charles attaque de front au centre, tandis que l'armée de l'Elbe cherche à déborder la gauche autrichienne.

Frédéric-Charles échoue devant la puissance de l'artillerie autrichienne, mais l'irruption du prince royal de Prusse, sur la droite autrichienne, la contraint à se replier. Aussitôt les Prussiens passent à l'attaque générale, et la Garde royale coupe en deux l'armée autrichienne. Benedek ordonne alors la retraite sur Olmütz (Olomouc), laissant 40 000 hommes sur le champ de bataille.

La bataille de Sadowa – étape essentielle vers l’unité de l’Allemagne et de l’Italie contre l’Autriche – révéla la puissance de l'armement des Prussiens (fusil à aiguille) et eut un grand retentissement en France et en Europe, où le triomphe de la Prusse éveilla des craintes, bientôt justifiées.

Pour en savoir plus, voir l'article guerre austro-prussienne.