En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

affaire de Panamá

Ferdinand, vicomte de Lesseps
Ferdinand, vicomte de Lesseps

Scandale politique et financier de la IIIe République (1888-1893).

Fondée en 1880 par Ferdinand de Lesseps grâce aux souscriptions de nombreux petits épargnants, la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panamá rencontra dans la réalisation de ses travaux des difficultés inattendues qui l'obligèrent à émettre en 1885 et 1888 de nouvelles obligations, avec l'accord des chambres politiques. Elle déposa pourtant son bilan en 1889. Des poursuites furent engagées à partir de 1891 contre les administrateurs et certains furent accusés d'avoir corrompu des parlementaires (les « chéquards »). Les procès des administrateurs et des hommes politiques accusés de corruption n'aboutirent qu'à des condamnations limitées (Lesseps, le ministre Baïhaut). Le scandale contribua à un renouvellement des équipes politiques, à un renforcement de l'antisémitisme(c'est dans ce contexte qu'éclatera l'affaire Dreyfus) et à la naissance de la méfiance des classes moyennes à l'égard des placements industriels.