Identifiez-vous ou Créez un compte

Mouvements unis de Résistance (MUR)

Fédération des mouvements Combat, Libération et Franc-Tireur créée en janvier 1943 sous l'impulsion de Jean Moulin.

Ayant leur siège à Lyon et dirigés par Henri Frenay, Emmanuel d'Astier de La Vigerie et Jean-Pierre Lévy, les MUR implantent dans toute la zone sud une solide organisation clandestine inspirée de celle de Combat : armée secrète, action immédiate (par des « groupes francs »), noyautage des administrations publiques (NAP), faux papiers et logement, maquis, atterrissages et parachutages, propagande, œuvres de solidarité, action ouvrière, renseignements (réseau « Gallia »).

En décembre 1943, les MUR fusionnent avec les mouvements de la zone nord « Défense de la France », « Lorraine », « Voix du Nord », pour constituer le Mouvement de libération nationale (MLN), qui, à la Libération, essaie de se perpétuer comme une force politique. Son grand dessein de consituer un parti travailliste échoue devant la renaissance du parti socialiste. Le MNL survivra, sous la IVe République, sous le nom d'Union démocratique et socialiste de la Résistance (UDSR).

Pour en savoir plus, voir l'article la Résistance.