En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Front national (1941-1949)

Mouvement français de résistance à l'occupant allemand, lors de la Seconde Guerre mondiale.

Bien que créé à l'instigation du parti communiste, il recruta dans tous les milieux sociaux, politiques et confessionnels. À la fois politique et militaire, implanté dans les deux zones, le mouvement, se proposant de faire en son sein l'union de tous les résistants, refusa toute fusion avec d'autres mouvements de la Résistance. Par l'action de ses troupes, les Francs-tireurs et Partisans français, et par sa propagande incessante, il répandit largement les mots d'ordre d'action immédiate, de grève et d'action de masse, d'insurrection nationale.

Représenté au Conseil national de la Résistance (CNR) par Pierre Villon, il était, à la Libération, le plus important des mouvements de la Résistance. Il essaya, après la Libération, de constituer un grand parti de la Résistance, mais échoua et se désagrégea.

Toutefois, le Front national des écrivains, qui, animé par Louis Aragon, avait sous l'Occupation publié les Étoiles et les Lettres françaises, eut une existence plus longue.

Pour en savoir plus, voir les articles la Résistance, Seconde Guerre mondiale.