En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

défenestration de Prague (23 mai 1618)

Incident au cours duquel des membres du Conseil de lieutenance sont précipités d'une fenêtre du palais royal par des protestants.

1. Un antécédent

Le 30 juillet 1419, au commencement de la révolution hussite, le peuple, sous la conduite du prédicateur Jan de Želiv, jette par les fenêtres de l'hôtel de ville sept conseillers catholiques partisans du roi Venceslas IV.

Pour en savoir plus, voir l'article Jean Hus.

2. La défenestration du 23 mai 1618

Le 23 mai 1618, l'empereur Mathias ayant abrogé la Lettre de majesté de 1609 qui garantissait les libertés religieuses de la Bohême, des nobles protestants, dirigés par le comte de Thurn, font irruption dans la salle du Hradčany (palais royal), où délibèrent des lieutenants-gouverneurs. Ces derniers ne pouvent satisfaire à leur demande sans un ordre de l'empereur, implorent un délai. En vain : deux d'entre eux, Slavata et Martinic, ainsi qu'un secrétaire, Fabricius, sont précipités par les fenêtres dans les fossés du château. Leur chute étant amortie par un tas de fumier, ils ne sont que légèrement blessés.

Cet incident marque le début de la rébellion contre l'autorité de Ferdinand II de Habsbourg en Bohême et entraîne le déclenchement de la guerre de Trente Ans.

Pour en savoir plus, voir l'article République tchèque : histoire.