En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

journées des Barricades

La Fronde
La Fronde

Insurrections qui éclatèrent à Paris le 12 mai 1588, au cours de la huitième guerre de Religion, et le 26 août 1648, au début de la Fronde.

Elles doivent leur nom aux barriques remplies de pierres ou de terre dont les émeutiers se servaient pour barrer les rues. Le duc Henri de Guise étant venu à Paris le 9 mai 1588 malgré l'interdiction de Henri III, ce dernier fait rentrer les troupes dans la capitale le 11. Le 12, le peuple parisien, encadré par les ligueurs, se soulève et bloque les troupes royales, assiégées entre des centaines de barricades. Pour obtenir son repli, Henri III doit faire appel au duc de Guise et s'enfuit le 13 à Chartres, abandonnant Paris à la Ligue.

Pour en savoir plus, voir l'article guerres de Religion.

Le 26 août 1648, l'arrestation par Anne d'Autriche de trois parlementaires, dont le conseiller Broussel, provoque le soulèvement de Paris, qui se couvre d'un millier de barricades. Le 27, une délégation du parlement se rend au Palais-Royal pour demander la libération des parlementaires. Le 28, la régente, sur le conseil de Mazarin, cède et libère les prisonniers.

Pour en savoir plus, voir l'article la Fronde.