Identifiez-vous ou Créez un compte

mer de Barents

Mer épicontinentale de la partie eurasiatique de l'océan Arctique, limitée au N. et à l'E. par le Svalbard (ou Spitzberg), l'archipel François-Joseph et la Novaïa Zemlia (Nouvelle-Zemble) ; 1 405 000 km2.

Les côtes sont à fjords, sauf au sud (mer Blanche). Largement ouverte sur la mer de Norvège, la mer de Barents est baignée à l'O. et au S. par des eaux modérément salées (32-34 ‰) et froides. Seules les parties est et nord sont prises par les glaces. Le contact avec les courants issus de l'Arctique est marqué par le front polaire. Elle est fréquentée par les flottilles de pêche russes, norvégiennes et britanniques et jalonnée de plusieurs ports notables (Hammerfest, Mourmansk et Arkhangelsk). Le sous-sol est riche en hydrocarbures : le gisement de Chtokman, situé dans les eaux russes, est l’un des plus gros gisements gaziers au monde, avec près de 4 000 milliards de mètres cubes de gaz de réserves.

Le traité de Mourmansk, signé en 2011 entre la Russie et la Norvège, a mis fin au conflit territorial qui opposait ces deux pays et donné la possibilité d'explorer les gisements d'hydrocarbures.