En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Internationaux d'Australie

Tournoi de tennis disputé en Australie, faisant partie des tournois du Grand Chelem.

Du gazon au synthétique

Les Internationaux d’Australie, créés en 1905, se sont disputés sur gazon jusqu’en 1988. Pour se différencier des autres tournois du Grand Chelem et notamment du gazon de Wimbledon, le tournoi est passé sur surface synthétique en dur depuis lors, une surface qui rappelle celle de l’US Open en plus lent (le quatrième tournoi du Grand Chelem, Roland-Garros, se joue sur la surface lente à rebond haut de la terre battue). Le court principal est surmonté d’un toit coulissant, utilisé lors d’intempéries, de matchs en nocturne ou de fortes chaleurs (janvier est le premier mois de l’été austral et le tournoi s’est souvent disputé par une chaleur excessive).

Une épreuve sur gazon dominée par les joueurs australiens

Au fil des années, le tournoi, itinérant, s’est disputé principalement à Melbourne, parfois à Sydney, à Adélaïde ou à Brisbane. L’open d’Australie n’attirait pas les meilleurs joueurs du monde en raison de son éloignement et du faible montant des prix décernés, et il est demeuré pendant longtemps la chasse gardée des joueurs australiens, qui ont remporté la grande majorité des éditions jusque dans les années 1970, victoires entrecoupées par quelques rares succès d’un Britannique ou d’un Américain. L’Australien Crawford, notamment, l’a emporté à quatre reprises dans les années 1930. Ce tournoi du bout du monde était souvent couplé avec une rencontre de coupe Davis. C’est ainsi qu’un Péruvien, Alex Olmedo, l’a emporté, en 1959. Résident américain, il était venu disputer aussi la coupe Davis pour les États-Unis.

Dominant le tennis mondial dans les années 1960 et le milieu des années 1970, les Australiens ont logiquement encore régné sur les Internationaux d’Australie : dans les années 1960, les cinq victoires consécutives de Roy Emerson, sur un total record de six, furent encadrées par les trois succès de Rod Laver. Les débuts de l’ère open, ouverte aux joueurs professionnels, restèrent favorables aux Australiens. Dans les années 1970, John Newcombe l’emporta à deux reprises. Après avoir été le plus jeune vainqueur, en 1953, à 18 ans, Ken Rosewall en fut aussi le plus âgé, à 37 ans, en 1972, après avoir gagné à deux autres reprises. Bien qu’excellent sur gazon (il a remporté cinq fois le tournoi de Wimbledon), le Suédois Björn Borg n’a participé qu’une seule fois, en se faisant éliminer rapidement. La victoire de Mark Edmondson, en 1976, fut la dernière d’un joueur australien. Deux représentants des États-Unis remportent les deux éditions de la seule année 1977 (deux éditions, pour recaler le tournoi en début d’année). Les années 1980 sont suédoises (cinq victoires, dont trois pour le seul Mats Wilander). Seul Pat Cash, finaliste malheureux en 1988, battu par Mats Wilander, a réussi à entretenir la flamme australienne. En 2009, pour la première fois depuis 1927, aucun joueur ni joueuse australien n'a figuré parmi les têtes de séries du tournoi.

Un tournoi sur terrain dur devenu un des tournois du Grand Chelem

Les années 1980 voient l’émergence des Internationaux d’Australie au rang d’un tournoi du Grand Chelem et placé désormais sur le même pied d’égalité que Wimbledon, Roland-Garros ou l’US Open. Le changement de surface, du gazon au synthétique, est défavorable aux Australiens et profite aux Américains, qui dominent les éditions suivantes, dont Agassi, vainqueur à quatre reprises entre 1995 et 2003. Récemment, le Suisse Roger Federer, vainqueur à quatre reprises, a étendu sa domination mondiale jusqu’à Melbourne. En 2009, il a été battu en finale par l'Espagnol Rafael Nadal, qui a remporté sa première victoire sur une surface en dur dans un tournoi du Grand Chelem.

Simples hommes

TENNIS : INTERNATIONAUX D'AUSTRALIE

Simples hommes

Année

Vainqueur

1905

Heath (Australie)

1906

Wilding (Nouvelle-Zélande)

1907

Rice (Australie)

1908

Alexander (Australie)

1909

Wilding (Nouvelle-Zélande)

1910

Heath (Australie)

1911

Brookes (Australie)

1912

Parker (Australie)

1913

Parker (Australie)

1914

O'Hara Wood (Australie)

1915

Lowe (Australie)

1919

Kingscote (Australie)

1920

O'Hara Wood (Australie)

1921

Gemmell (Australie)

1922

Anderson (Australie)

1923

O'Hara Wood (Australie)

1924

Anderson (Australie)

1925

Anderson (Australie)

1926

Hawkes (Australie)

1927

Patterson (Australie)

1928

Borotra (France)

1929

Gregory (Australie)

1930

Moon (Australie)

1931

Crawford (Australie)

1932

Crawford (Australie)

1933

Crawford (Australie)

1934

Perry (Grande-Bretagne)

1935

Crawford (Australie)

1936

Quist (Australie)

1937

McGrath (Australie)

1938

Budge (États-Unis)

1939

Bromwich (Australie)

1940

Quist (Australie)

1946

Bromwich (Australie)

1947

Pails (Australie)

1948

Quist (Australie)

1949

Sedgman (Australie)

1950

Sedgman (Australie)

1951

Savitt (États-Unis)

1952

McGregor (Australie)

1953

Rosewall (Australie)

1954

Rose (Australie)

1955

Rosewall (Australie)

1956

Hoad (Australie)

1957

Hoad (Australie)

1958

J. Cooper (Australie)

1959

Olmedo (Pérou)

1960

Laver (Australie)

1961

Emerson (Australie)

1962

Laver (Australie)

1963

Emerson (Australie)

1964

Emerson (Australie)

1965

Emerson (Australie)

1966

Emerson (Australie)

1967

Emerson (Australie)

1968

Bowrey (Australie)

1969

Laver (Australie)

1970

Ashe (États-Unis)

1971

Rosewall (Australie)

1972

Rosewall (Australie)

1973

Newcombe (Australie)

1974

Connors (États-Unis)

1975

Newcombe (Australie)

1976

Edmondson (Australie)

janvier 1977

Tanner (États-Unis)

décembre 1977

Gerulaitis (Etats-Unis)

1978

Vilas (Argentine)

1979

Vilas (Argentine)

1980

Teacher (États-Unis)

1981

Kriek (Afrique du Sud)

1982

Kriek (États-Unis)

1983

Wilander (Suède)

1984

Wilander (Suède)

1985

Edberg (Suède)

1986

Simples non disputés

1987

Edberg (Suède)

1988

Wilander (Suède)

1989

Lendl (Tchécoslovaquie)

1990

Lendl (Tchécoslovaquie)

1991

Becker (Allemagne)

1992

Courier (États-Unis)

1993

Courier (États-Unis)

1994

Sampras (États-Unis)

1995

Agassi (États-Unis)

1996

Becker (Allemagne)

1997

Sampras (États-Unis)

1998

Korda (République tchèque)

1999

Kafelnikov (Russie)

2000

Agassi (États-Unis)

2001

Agassi (États-Unis)

2002

Johansson (Suède)

2003

Agassi (États-Unis)

2004

Federer (Suisse)

2005

Safin (Russie)

2006

Federer (Suisse)

2007

Federer (Suisse)

2008

Djokovic (Serbie)

2009

Nadal (Espagne)

2010

Federer (Suisse)

2011

Djokovic (Serbie)

2012

Djokovic (Serbie)

2013

Djokovic (Serbie)

2014

Wawrinka (Suisse)

Les résultats des Français

Chez les hommes, Jean Borotra est le premier Français, et le seul à ce jour, à l’avoir emporté, en 1928. En 2001, 73 ans après, un autre Français se hisse en finale, Arnaud Clément, qui est battu par Andre Agassi. Clément est imité en 2008 par Jo-Wilfried Tsonga, auteur d’un excellent parcours (il bat Nadal en demi-finales), mais qui ne peut résister à Djokovic en finale. En double messieurs, Borotra l’avait également emporté, avec Jacques Brugnon, cette même année 1928. En 2002, la paire Fabrice Santoro-Michael Llodra avait atteint la finale.

Le tournoi féminin

Chez les dames, Margaret Court-Smith s’est distinguée par ses onze victoires, dont sept de suite. Plus récemment, Evonne Goolagong, Monica Seles, Steffi Graf et ont remporté quatre titres chacune. Elles sont désormais devancées par Serena Williams, qui a remporté son cinquième titre en 2010. Martina Hingis est la plus jeune joueuse à avoir gagné, à 16 ans et 3 mois.

Les Internationaux d’Australie ont mieux souri aux Françaises qu’aux Français, puisque les représentantes tricolores l’ont emporté à deux reprises, avec Mary Pierce en 1995 puis Amélie Mauresmo en 2006.

Simples femmes

TENNIS : INTERNATIONAUX D'AUSTRALIE

Simples femmes

Année

Vainqueur

1922

Molesworth (Australie)

1923

Molesworth (Australie)

1924

Lance (Australie)

1925

Akhurst (Australie)

1926

Akhurst (Australie)

1927

Boyd (Australie)

1928

Akhurst (Australie)

1929

Akhurst (Australie)

1930

Akhurst (Australie)

1931

Buttsworth (Australie)

1932

Buttsworth (Australie)

1933

Hartigan (Australie)

1934

Hartigan (Australie)

1935

Round (Australie)

1936

Hartigan (Australie)

1937

Wynne (Australie)

1938

Bundy (Australie)

1939

Westacott (Australie)

1940

Bolton (Australie)

1946

Bolton (Australie)

1947

Bolton (Australie)

1948

Bolton (Australie)

1949

Hart (États-Unis)

1950

Brough (Australie)

1951

Bolton (Australie)

1952

Long (Australie)

1953

Connolly (États-Unis)

1954

Long (Australie)

1955

Penrose (Australie)

1956

Carter (Australie)

1957

Fry (États-Unis)

1958

Mortimer (Grande-Bretagne)

1959

Reitano (Australie)

1960

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1961

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1962

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1963

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1964

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1965

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1966

Smith (puis Court-Smith) [Australie]

1967

Richey (États-Unis)

1968

King (États-Unis)

1969

Court-Smith (Australie)

1970

Court-Smith (Australie)

1971

Court-Smith (Australie)

1972

Wade (Grande-Bretagne)

1973

Court-Smith (Australie)

1974

Goolagong (Australie)

1975

Goolagong (Australie)

1976

Cawley-Goolagong (Australie)

1977

Reid (Australie)

1977

Cawley-Goolagong (Australie)

1978

O'Neil (Australie)

1979

Jordan (États-Unis)

1980

Mandlikova (Tchécoslovaquie)

1981

Navratilova (États-Unis)

1982

Evert-Lloyd (États-Unis)

1983

Navratilova (États-Unis)

1984

Evert-Lloyd (États-Unis)

1985

Navratilova (États-Unis)

1986

Simples non disputés

1987

Mandlikova (Tchécoslovaquie)

1988

Graf (R.F.A.)

1989

Graf (R.F.A.)

1990

Graf (Allemagne)

1991

Seles (Yougoslavie)

1992

Seles (Yougoslavie)

1993

Seles (Yougoslavie)

1994

Graf (Allemagne)

1995

Pierce (France)

1996

Seles (États-Unis, d'origine yougoslave)

1997

Hingis (Suisse)

1998

Hingis (Suisse)

1999

Hingis (Suisse)

2000

Davenport (États-Unis)

2001

Capriati (États-Unis)

2002

Capriati (États-Unis)

2003

S. Williams (États-Unis)

2004

Henin (Belgique)

2005

S. Williams (États-Unis)

2006

Mauresmo (France)

2007

S. Williams (États-Unis)

2008

Charapova (Russie)

2009

S. Williams (États-Unis)

2010

S. Williams (États-Unis)

2011

Clijsters (Belgique)

2012

Azarenka (Russie)

2013

Azarenka (Russie)

2014

Na Li (Chine)

(→ tennis.)