En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Allier (03)

Département de la Région Auvergne.
Le département appartient à l'académie de Clermont-Ferrand, à la cours d'appel de Riom, à la zone de défense Sud-Est.

  • Chef-lieu de département : Moulins
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Montluçon, Vichy
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 35
  • Nombre de communes : 320
  • Superficie : 7 340 km2
  • Population : 342 908 hab. (recensement de 2010)

Il correspond approximativement à l'ancien Bourbonnais. À l'O. de l'Allier, le Bocage bourbonnais s'élève lentement vers les plateaux coupés de gorges de la Combraille bourbonnaise. Au-delà du bassin de Montluçon commencent les plateaux marchois. À l'E. de l'Allier, la plaine bourbonnaise est surtout sableuse. Dans le sud-est, la montagne bourbonnaise, qui culmine à plus de 1 200 m, forme un bloc faillé s'abaissant rapidement vers le N.

Le xixe s. a été la période clé du développement économique : bonifications, développement industriel de Montluçon, de Commentry et de plusieurs petits bassins charbonniers, lancement du thermalisme vichyssois. L'Allier comptait encore plus de 400 000 habitants en 1911, mais à peine 370 000 en 1936. La faible remontée d'après-guerre est interrompue, et la population a recommencé à diminuer. La densité est voisine de la moitié de la moyenne nationale. Le dépeuplement rural est lent dans le Bocage et en Sologne, fort en Combraille et dans la montagne. La population tend à se concentrer sur quelques grands axes, surtout celui de l'Allier. Le système agricole a peu varié depuis le xixe s. : la prépondérance de l'élevage bovin de boucherie (race charolaise) se maintient malgré une reprise récente de la céréaliculture en Limagne gannatoise et, combinée avec l'élevage, dans le Bocage et la plaine sableuse. Le vignoble de Saint-Pourçain reste vivant.

Les mines de houille ont disparu (celle du bassin de l'Aumance a cessé d'être exploitée en 2001), comme l'ancienne métallurgie. L'agglomération de Montluçon, premier groupe industriel, a évolué vers la métallurgie de qualité, à côté des pneumatiques. À Vichy-Cusset, l'industrie l'emporte maintenant sur la fonction touristique. Moulins s'industrialise. Cependant, le département reste sans industries de pointe ni villes dynamiques. Les petites villes (Gannat, Dompierre-sur-Besbre, Varennes-sur-Allier, Saint-Pourçain-sur-Sioule, Saint-Germain-des-Fossés, Lapalisse et la plupart des chefs-lieux de canton) stagnent ou voient leur nombre d'habitants décroître. L'Allier souffre manifestement de sa position à l'écart des grands centres, de la faiblesse des relations est-ouest. Cependant, l'autoroute Paris-Clermont-Ferrand stimule l'ouest du département.