En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Australie-Méridionale

en anglais South Australia

État du centre-sud de l'Australie.

  • Superficie : 984 000 km2
  • Population : 1 596 572 hab. (recensement de 2011)
  • Capitale : Adélaïde.

Plus vaste que la France et l'Allemagne réunies, l'Australie-Méridionale est peu peuplée : sa densité dépasse à peine 1 habitant au kilomètre carré, valeur moyenne qui n'a pas une grande signification. En effet, environ les trois quarts de la population sont concentrés dans la seule agglomération d'Adélaïde. Deux autres villes seulement atteignent 20 000 habitants, Whyalla et Mount Gambier. Une grande partie du pays est à peu près déserte.

Plus de 80 % de l'État, vaste région désertique bordée à l'Est par les monts Flinders (1 189 m) et au nord-ouest par les monts Musgrave (1 515 m), reçoivent en moyenne moins de 250 mm de précipitations par an. Au nord du 32e parallèle, au fond du golfe Spencer, commencent la brousse sèche, les déserts et les lacs asséchés que l'on retrouve dans le centre de l'Australie. À l'ouest, l'aride plaine de Nullarbor s'étale au long de la Grande Baie australienne vers l'Australie-Occidentale. Une dépression occupe toute la partie orientale : les fleuves y sont intermittents et les lacs ne forment que de grandes étendues d'eau saumâtre ou salée (Gairdner, Torrens, Frome et surtout Eyre à − 12 m). Le Murray est le seul fleuve notable de l'État ; son bassin, qui recueille des eaux du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud au nord et du Victoria à l'est, draine à peu près un septième du territoire de l'Australie avant de se jeter dans la mer en Australie-Méridionale.

La partie septentrionale a un climat semi-désertique (100 à 250 mm de pluies par an) et les seuls établissements humains sont quelques mines, dont des mines d'uranium, et de rares « stations » d'élevage des moutons. Le Sud-Est a un climat de type méditerranéen : l'été est sec, mais les pluies d'hiver permettent la culture des céréales, de la vigne (dans la vallée de la Barossa, qui possède un beau vignoble créé au xixe s. par des paysans originaires d'Allemagne) et un important élevage des moutons pour la laine, en particulier dans les péninsules d'Eyre et de Yorke, ainsi que dans la région d'Adélaïde. Le long du Murray, en particulier dans le district de Renmark, plusieurs dizaines de milliers d'hectares ont été mis en irrigation ; de petites exploitations pratiquent une culture intensive des arbres fruitiers (poiriers, pêchers) et surtout des agrumes, et possèdent des vignobles qui permettent la production de raisins secs et de vins. Dans les monts Lofty, à l'est d'Adélaïde, les précipitations sont insuffisantes pour permettre l'élevage des vaches laitières et les cultures fruitières. À l'extrémité sud-est de l'État, la région de Mount Gambier a quelques vignes, des fermes d'élevage et de grandes forêts de pins de reboisement. Les ressources de la mer sont assez mal exploitées ; toutefois, Port Lincoln reçoit la majeure partie des thons pêchés par des bateaux australiens.

Le sous-sol est riche en minerai de fer de haute teneur (65 %), qui constitue une matière première essentielle pour la sidérurgie de la côte pacifique (Newcastle et Port Kembla), manganèse, zinc, uranium (Olympic Dam et Radium Hill), diamants (Iron Knob, dans le nord de la péninsule d'Eyre), opale (à Andamooka), sel (de vastes salines sur la côte fournissent la majeure partie du sel australien), gypse, pyrites, gaz naturel (à Moomba et Gidgealpa, dans le nord de l'État, reliés par gazoducs à Adélaïde) et en pétrole (raffinerie de Hallett's Cove). L'économie repose en grande partie sur l'industrie sidérurgique qui s'est créée à Whyalla où, grâce au charbon de Leigh Creek et au charbon à coke importé de Nouvelle-Galles du Sud, une partie du minerai est travaillé sur place dans les hauts fourneaux. Cette industrie sidérurgique a permis le développement de chantiers navals et d'usines d'automobiles ; une fonderie de plomb est active à Port Pirie. Plusieurs ports exportent des produits miniers et sont devenus des centres industriels : Port Pirie (d'où sont exportés la plupart des métaux non ferreux produits par le gisement de Broken Hill, situé en Nouvelle-Galles du Sud), Port Augusta, Whyalla. Port Adélaïde approvisionne la capitale, Adélaïde, qui concentre près des trois quarts de la population de l'État.

Il existe plusieurs milliers de kilomètres de voies ferrées, mais avec trois écartements de rails différents, et les chemins de fer se consacrent de plus en plus au transport des produits miniers.

Une vaste réserve d'Aborigènes (Australiens) occupe le nord-ouest du territoire.

Le vide de certains territoires a permis de délimiter des parcs nationaux dans des régions pittoresques telles que la Flinders Range ou l'île des Kangourous.