En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alberta

Montagnes Rocheuses, le lac Louise
Montagnes Rocheuses, le lac Louise

Province du Canada occidental, entre la Colombie-Britannique et la Saskatchewan.

  • Superficie : 661 000 km2
  • Population : 3 645 257 hab. (recensement de 2011)
  • Capitale : Edmonton

L'Alberta est constitué presque exclusivement d'une plaine qui s'élève de 800 m à l'E. à 1 200 m à l'O. Il comprend aussi le versant est du sud des Rocheuses canadiennes et quelques régions de collines. La moitié nord a des sols trop pauvres et des étés trop courts pour permettre l'agriculture (sauf dans la région de la haute rivière de la Paix). Dans le Sud-Est, aride (triangle de Palliser), l'irrigation permet l'agriculture intensive (betterave à sucre). Entre la forêt boréale du N. et les steppes arides du S., la Prairie aux sols noirs fertiles est la région céréalière par excellence (blé, orge). Dans les secteurs trop secs ou trop élevés pour l'agriculture, on pratique l'élevage extensif des bovins pour la boucherie. L'élevage sédentaire des vaches laitières et des porcs à base de céréales secondaires et de cultures fourragères se développe aux franges sud et nord de la région centrale du blé.

Peuplé plus tardivement que les autres provinces de la Prairie (c'était la moins peuplée avant 1914), l'Alberta a plus d'habitants que la Saskatchewan et le Manitoba réunis. L'accroissement démographique est rapide. Plus de la moitié de la population est concentrée à Edmonton et à Calgary.

Cette expansion démographique et urbaine est le fruit du développement minier et industriel. L'Alberta dispose de gisements de charbon ; la production des mines ouvertes dans le Nord depuis une quinzaine d'années est destinée au Japon. Aujourd'hui, ce sont surtout les hydrocarbures qui font la fortune de la province. La production, modeste avant la Seconde Guerre mondiale, n'a cessé de s'accroître depuis 1950 ; elle représente 80 % du pétrole extrait au Canada et, aussi, la plus grande partie du gaz. On exploite aussi (partiellement) les sables bitumineux de l'Athabasca.

Les retombées industrielles et tertiaires de l'essor pétrolier profitent surtout à Calgary. L'Alberta a aussi des industries alimentaires, chimiques, des métaux, du bois et toutes les activités associées à l'extraction des hydrocarbures.