Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Carpentier, 1961

Georges Carpentier, 1961

« Je vais me heurter à la plus infernale machine à boxer »

Georges Carpentier, en 1961. Á propos du combat Carpentier/Dempsey, le 2 juillet 1921.

« Le 2 juillet 1921. Je me réveille à sept heures, après avoir passé une nuit calme, je me sens en forme, mais la chaleur qui règne à Long Island où est installé mon camp d'entraînement, m'a fait perdre du poids, ce qui m'inquiète. Dans quelques heures je vais me heurter à la plus infernale machine à boxer jamais produite par l'Amérique : Jack Dempsey. Jack Dempsey, champion du monde toutes catégories. Jack Dempsey, devant qui les meilleurs pugilistes ne tiennent pas plus de trois rounds. Je connais son palmarès et j'espère qu'il connaît le mien. Nous avons ainsi l'un et l'autre matière à réflexion depuis quelques semaines.
Ayant assisté à la projection cinématographique d'un combat de Jack Dempsey, j'ai acquis la conviction que mon adversaire de ce soir est non seulement un encaisseur extraordinaire et d'une combativité exceptionnelle, mais aussi un boxeur rapide, très habile, rompu à toutes les finesses du « noble art ». Sur ce point, je puis le dire en toute modestie, je n'ai rien à lui envier. »

Institut des Archives Sonores