Théodore Chassériau

Théodore Chassériau, Nymphe endormie près d'une source
Théodore Chassériau, Nymphe endormie près d'une source

Peintre français (Santa Bárbara de Samaná, Haïti, 1819-Paris 1856).

À partir de la leçon ingresque, qui privilégiait la pureté du dessin (Portrait de Lacordaire, 1840, Louvre), il a évolué vers un art plus sensuel et coloré, marqué par l'influence de Delacroix et par l'attrait de l'Orient. Scènes mythologiques, bibliques ou orientales le rapprochent du romantisme (Nymphe endormie, 1850, musée Calvet, Avignon). Il a donné d'importantes décorations murales (à Paris, églises Saint-Merri et Saint-Philippe-du-Roule, escalier de l'ancienne Cour des comptes [fragments au Louvre]).

Charles Alexis Henri Clérel de Tocqueville
Charles Alexis Henri Clérel de Tocqueville
Théodore Chassériau, Intérieur de harem ou Femme mauresque  sortant du bain au sérail.
Théodore Chassériau, Intérieur de harem ou Femme mauresque sortant du bain au sérail.
Théodore Chassériau, le Coucher de Desdémone
Théodore Chassériau, le Coucher de Desdémone
Théodore Chassériau, les Deux Sœurs
Théodore Chassériau, les Deux Sœurs
Théodore Chassériau, le Tepidarium
Théodore Chassériau, le Tepidarium
Théodore Chassériau, Nymphe endormie près d'une source
Théodore Chassériau, Nymphe endormie près d'une source