Paolo di Dono, dit Paolo Uccello

Paolo Uccello, Saint Georges et le dragon
Paolo Uccello, Saint Georges et le dragon

Peintre italien (Pratovecchio, Toscane, ou Florence 1397-Florence 1475).

Ce qui reste de l'œuvre de cet élève de Ghiberti, assez hétérogène, a pour dénominateur commun un traitement de la figuration et de la perspective dont le caractère de jeu intellectuel aigu, alambiqué, a particulièrement retenu l'attention des commentateurs du xxe s. : fresque du Monument équestre de John Hawkwood, à la cathédrale de Florence, 1436 ; cartons de vitraux pour le même édifice, 1443-1445 ; deux scènes de la Vie de Noé au cloître Vert de Santa Maria Novella de Florence, d'un style monumental et sculptural ; trois panneaux de la Bataille de San Romano (vers 1456 ?, Offices, Louvre, National Gallery. de Londres), où les formes s'emboîtent dans un espace privé d'air ; Saint Georges et le dragon (Paris, musée Jacquemart-André, et National Gallery) ; la Chasse d'Oxford, panneau de coffre qui renoue avec le charme du gothique « courtois » ; le Miracle de la profanation de l'hostie, prédelle (vers 1467, Urbino).