Ian Douglas Smith

Homme politique zimbabwéen (Selukwe 1919-Le Cap 2007).

Premier ministre de Rhodésie du Sud en 1964, soutenu par les Blancs, il proclama unilatéralement l'indépendance de la Rhodésie en 1965, ce qui entraîna une rupture avec la Grande-Bretagne. Il imposa la domination blanche en Rhodésie jusqu'en 1979. Après l'accession à l'indépendance du pays, qui prit le nom de Zimbabwe, le parti de Ian Smith obtint en 1980 les 20 sièges du Parlement réservés par la Constitution aux Européens mais connut par la suite une notable perte d'audience. I. Smith a abandonné la présidence de son parti en 1987.