Enichi-bo-Jonin

Peintre et moine japonais (xiiie s.).

On lui doit deux séries de rouleaux enluminés racontant la vie de moines, le Kegon engi et la Vie des grands moines, dans lesquels s'affirme un nouveau style de dessin à l'encre de Chine, ainsi qu'un portrait du Moine Myoe en méditation (Kozan-ji, Kyoto). Il est l'un des premiers témoins d'une sensibilité proprement japonaise envers la nature et ses œuvres montrent un accord profond entre le paysage et les personnages.