Constant Ier

(320-350), empereur romain (337-350), troisième fils de Constantin Ier et de Fausta.

Il partagea le pouvoir avec ses frères, Constance II et Constantin II. En 340, il résista à Constantin II, qui fut vaincu et tué. Seul maître de l'Occident, il se montra fidèle à l'orthodoxie et contribua au rétablissement d'Athanase. Il fut tué à la suite d'une conspiration.

Il partage le pouvoir avec ses frères Constance et Constantin, après l'assassinat de ses cousins, qui étaient compris dans le testament de Constantin Ier. Trop jeune pour régner, il réclame sa part et se révolte. En 340, son aîné, Constantin I, l'attaque, mais il est vaincu et tué. Constant devient ainsi seul maître de l'Occident. Alors qu'en Orient son autre frère Constance II favorise l'arianisme, il se montre fidèle à l'orthodoxie et contribue au rétablissement d'Athanase. Il est tué à la suite d'une conspiration.

Pour en savoir plus, voir l'article Rome antique : l'Empire romain (27 avant J.-C.-476 après J.-C.).