Alphonse X le Sage

(Tolède 1221-Séville 1284), roi de Castille et de León (1252-1284), empereur germanique (1257-1272), fils aîné du roi Ferdinand III.

Héritier de la maison Hohenstaufen, il prétendit en 1254 à la couronne impériale mais dut renoncer à faire reconnaître son élection de 1257 par le pape. La question de sa succession entraîna une guerre civile où il dut affronter son fils Sanche, qu'il déshérita au profit de ses petits-fils. Un des princes les plus éclairés de son temps, il fut l'animateur de tout le mouvement intellectuel qui se développa en Espagne au xiiie s. Il est l'auteur, notamment, de cantiques à la Vierge et de plusieurs ouvrages relatifs à la langue castillane, au droit et à l'astronomie. Il dirigea la publication des tables Alphonsines. Il rassembla, compila et composa plus de 400 chants pieux en l'honneur de la Vierge (Cantigas de Santa María).