Identifiez-vous ou Créez un compte

résine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Terme désignant des substances organiques solides ou semi-fluides, transparentes ou translucides, insolubles dans l'eau, malléables lorsqu'on les soumet à une température élevée et solubles partiellement ou totalement dans les liquides organiques, tels que l'alcool, l'éther, l'essence, l'essence de térébenthine, la benzine, l'acétone. On les désigne parfois de façon impropre sous le terme de " gomme ". Elles entrent dans la composition des vernis, du diluant à l'huile (env. jusqu'au xvie s.). Enfin, la laque de Chine est une résine naturelle.