Identifiez-vous ou Créez un compte

cobalt

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Métal blanc proche du fer et du nickel, qui désigne le bleu en général. On tire du cobalt les pigments suivants : bleu de cobalt (alumine et cobalt), très solide à la lumière et résistant aux alcalis et aux acides ; bleu céruléum (stannate de cobalt) ; violet, rouge, jaune (ou aurocoline), vert et turquoise de cobalt. De nombreux sels de cobalt sont utilisés comme siccatifs pour les peintures.