Identifiez-vous ou Créez un compte

écaillement

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Altération de la couche picturale caractérisée par un manque partiel d'adhérence de celle-ci au support ou à la préparation. L'écaillement est dû le plus souvent à un clivage entre les différentes parties de la couche picturale. Dans la peinture à l'huile, il est dû à l'excessive siccité des couleurs, pouvant résulter de la vétusté du tableau, par suite des mauvaises conditions de conservation. L'écaillement des peintures sur panneaux peut être provoqué par le dessèchement du bois, le travail des vers ou la décomposition du support.