Identifiez-vous ou Créez un compte

le Silence de la mer

Roman de Vercors (1942).

Ce court récit met en scène le vain face-à-face d'un officier allemand cultivé et sensible, von Ebrennac, et de la famille française chez qui il vit durant l'Occupation. Tous les soirs, le jeune homme se rend auprès de ses hôtes – le narrateur et sa nièce – et, tentant d'établir un contact avec eux, se heurte à leur pesant silence. Vercors dénonce les illusions de l'humanisme dans un monde régi par la haine. Ce texte eut un retentissement littéraire et moral immédiat, et fit la gloire de son auteur.