Identifiez-vous ou Créez un compte

Je suis partout

Hebdomadaire fondé à Paris en 1930 par Arthème Fayard, avec Pierre Gaxotte comme rédacteur en chef.

Avec Pierre Gaxotte comme rédacteur en chef, il est d'abord consacré aux questions de politique extérieure. En 1937, Robert Brasillach en devient le principal animateur : la tendance du journal est alors nationaliste et antiparlementaire. Suspendu de juin 1940 à février 1941, Je suis partout reprend sa publication à Paris avec R. Brasillach (qui le quittera en août 1943) et devient un des principaux organes de la presse collaborationniste. Il cesse sa publication en août 1944.

Pour en savoir plus, voir les articles antisémitisme, la collaboration.