Identifiez-vous ou Créez un compte

les Harmonies du monde

en latin Harmonices Mundi

Traité scientifique de Johannes Kepler (1619).

C'est dans cet ouvrage que Kepler donne sa troisième loi – c'est-à-dire celle de la proportionnalité du carré des périodes des planètes aux cubes de leurs moyennes distances au Soleil – les deux premières ayant été formulées dans l'Astronomia nova de 1609. L'établissement de cette loi s'accompagne d'un exposé de son système astronomique où viennent se mêler de multiples considérations sur le mouvement des planètes, la musique des sphères et les harmonies du monde.