Calligrammes

Guillaume Apollinaire, Calligrammes
Guillaume Apollinaire, Calligrammes

Recueil poétique de G. Apollinaire (1918).

L'amour et la guerre, la mélancolie, la tendresse et l'espérance prophétique se mêlent à l'audace poétique. Le recueil doit son titre à certaines de ses pièces où le signe, la phrase typographiée ou calligraphiée, mime les contours de la chose représentée : la pluie, la cravate et la montre, un paysage. L'occupation plastique de la page à lire autant qu'à regarder fait que le poète reprend au peintre ses prérogatives, en s'inspirant des expériences antérieures de Simmias, Callimaque, Raban Maur, Rabelais, Panard ou Mallarmé