Identifiez-vous ou Créez un compte

sanglot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ornement de la musique vocale française des xviie et xviiie siècles.

Employé dans les pièces tristes et languissantes, en particulier dans des moments de douleur (soupirs, sanglots), souvent d'un très bel effet, précise S. de Brossard (1703), il permet de couper de manière expressive le son avant de terminer par une appoggiature faisant sa résolution sur la note inférieure.