Identifiez-vous ou Créez un compte

accord de quinte et sixte

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

On nomme ainsi, en harmonie, le 1er renversement de l'accord de 7e mineure du IIe degré, placé en conséquence sur le IVe degré (en do, fa-la-do-ré, renversement de ré-fa-la-do). Il portait autrefois le nom d'accord de grande sixte, et exigeait résolution sur la dominante (sur son analyse, → SUBSTITUTION).