Identifiez-vous ou Créez un compte

mue

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Transformation de la voix humaine à l'âge de la puberté.

Ce phénomène physiologique n'a que peu d'incidences en ce qui concerne les filles, dont la voix ne fait que gagner en puissance et en volume moyennant un léger déplacement vers le grave. Il est, en revanche, lourd de conséquences pour les garçons, qui, de sopranos ou altos, deviennent normalement ténors ou basses. Autrement dit, leur registre baisse en quelques mois d'une octave ou davantage, et la couleur vocale change en conséquence. De sévères précautions s'imposent alors pour ne pas compromettre irrémédiablement cette voix d'homme en pleine formation, la plus simple et la plus sûre consistant à ne pas chanter du tout tant que dure la période de la mue.