Identifiez-vous ou Créez un compte

majeur

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

1. Se dit d'un intervalle qui, par référence à sa note inférieure considérée comme tonique, appartiendrait à une tonalité majeure (par ex., do-la = sixte majeure mais do-la bémol = sixte mineure).

2. Se dit d'un accord parfait quand sa tierce est majeure (par ex., do-mi-sol). Se dit aussi des accords de septième et de neuvième quand ces derniers intervalles sont majeurs (par ex., do-mi-sol-si = accord de septième majeure ; do-mi-sol-si bémol-= accord de neuvième majeure).

3. Se dit d'une tonalité quand elle est dans le mode majeur (par ex., do majeur).

4. Se disait, au Moyen Âge, d'un mode rythmique, ou d'une division rythmique ternaire. En ce sens, majeur était parfois synonyme de parfait (perfectus). [→ INTERVALLE, ACCORD, MODE, TONALITÉ.]