Identifiez-vous ou Créez un compte

jongleur

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dans la monodie profane du xiie siècle, ce terme désignait celui qui n'était pas créateur (poète, compositeur ou poète-compositeur) comme le troubadour, mais simplement exécutant, et qui se déplaçait de lieu en lieu, de château en château, en s'efforçant de mettre ses talents au service de qui voulait bien le payer. On appelait ménestrel un jongleur ayant obtenu un emploi fixe, par exemple auprès d'un noble. Le plus célèbre de ces ménestrels fut Blondel, au service de Richard Cœur-de-Lion.