Identifiez-vous ou Créez un compte

bouche

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Ouverture latérale des tuyaux d'orgue dits, justement, « à bouche », pour les distinguer des tuyaux à anche.

Cette bouche, qui s'ouvre horizontalement sur la partie aplatie du tuyau, comporte deux lèvres et une langue qui dirige l'air sous pression vers la lèvre supérieure, d'où l'effet vibratoire. Le principe est donc le même que celui du sifflet ou de la flûte à bec. On appelle également bouche le trou ovale qui constitue l'embouchure de la flûte traversière.