Identifiez-vous ou Créez un compte

veinotonique ou phlébotonique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Médicament utilisé dans le traitement des troubles veineux.

Les veinotoniques appartiennent pour la plupart à la famille des flavonoïdes : anthocyanosides, citroflavonoïdes, diosmine, flavonoïdes proprement dits, rutosides, troxérutine. Ils agiraient en augmentant la tonicité des parois veineuses, mais leur efficacité n'est pas toujours scientifiquement démontrée.

Leurs indications sont l'insuffisance veineuse des membres inférieurs (jambes lourdes, fourmillements, crampes, œdème, varices), la fragilité capillaire (ecchymoses, saignements des gencives ou du nez), les hémorroïdes. Ils sont prescrits par voie orale ou parfois en applications cutanées, leur efficacité étant alors plus faible. Les veinotoniques n'ont, pour ainsi dire, pas d'effets indésirables, si ce n'est quelques troubles digestifs ou de rares allergies cutanées.