trabéculectomie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Intervention chirurgicale permettant de créer une petite fistule sur le trabéculum.

Indications

La trabéculectomie est indiquée dans le traitement d'un glaucome chronique (à angle ouvert) ne cédant pas aux traitements médicaux, d'un glaucome à angle fermé persistant après traitement par iridectomie, ou d'un glaucome congénital. Elle peut être associée à une opération de la cataracte.

Technique

La trabéculectomie consiste à ouvrir la chambre antérieure de l'œil (espace compris entre la cornée et l'iris) jusqu'à l'espace sous-conjonctival et à protéger cette ouverture par un volet scléral. Cette technique de microchirurgie se déroule sous anesthésie locale ou générale selon les cas, sous contrôle du microscope opératoire. La conjonctive est décollée de manière à bien exposer la sclérotique sous-jacente. Un carré de 1 millimètre d'épaisseur sur 4 millimètres de côté est taillé dans la sclérotique, permettant d'ouvrir la chambre antérieure. Puis un fragment d'iris est enlevé (iridectomie). Le volet scléral est ensuite rabattu et suturé, et la conjonctive, reposée et suturée.

Effets secondaires

Il se peut que la filtration de l'humeur aqueuse soit insuffisante ou que la fistule se bouche. Dans ce cas, un traitement médical, voire une seconde intervention sont nécessaires. Par ailleurs, le risque de cataracte est plus élevé pour les personnes ayant subi une trabéculectomie.