Identifiez-vous ou Créez un compte

tarse palpébral

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Cartilage de la paupière. (P.N.A. tarsus palpebræ.)

Structure

Les tarses palpébraux, au nombre de un par paupière, sont formés de lamelles résistantes (collagène) et élastiques (élastine), dont la forme peut s'adapter à la courbure du globe oculaire, conférant aux paupières rigidité et souplesse et permettant leur plissement et leur éversion (retournement). Ils contiennent les glandes de Meibomius, qui produisent une partie de la sécrétion lacrymale.

Examens

Recouverts en avant par la peau et en arrière par la conjonctive, ils ne peuvent être explorés qu'indirectement, à travers la conjonctive : en retournant la paupière supérieure pour le tarse supérieur ; en faisant regarder le sujet vers le haut tout en tirant sur la paupière inférieure pour le tarse inférieur.

Pathologie

Elle est dominée par les chalazions (petites tumeurs dues à l'inflammation d'une glande de Meibomius) et par le trachome (infection chronique de la conjonctive).