Identifiez-vous ou Créez un compte

tétanie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

État pathologique caractérisé par des crises de contractures musculaires.

Causes

Une tétanie correspond à deux formes d'affections. La première, la plus rare, peut être due à une diminution de la concentration du calcium sanguin (hypocalcémie), comme dans les rares cas observés d'hypoparathyroïdie, mais également à une diminution du magnésium ou du potassium (hypokaliémie), ou encore à une alcalose, c'est-à-dire à un excès de bases (substances alcalines) dans l'organisme. La seconde forme de tétanie, plus fréquente, à laquelle on réserve en général le nom de spasmophilie et qui est aussi appelée parfois tétanie normocalcémique, n'a pas de cause précise. Elle est favorisée par les états anxieux.

Symptômes et signes

La tétanie comprend habituellement des crises épisodiques et des symptômes permanents, mais l'un de ces deux éléments peut être atténué ou absent.

Les crises de tétanie, fréquentes, sont caractérisées par des contractures musculaires (contractions fortes et prolongées) des mains (doigts serrés en cône), parfois des pieds, plus rarement du visage. Le signe de Trousseau, caractéristique, associe des crampes de la main et un raidissement des doigts, qui se resserrent en « main d'accoucheur ». Le malade se plaint en même temps de fourmillements dans les mains, dans les pieds et autour de la bouche. Il existe des crises graves, mais uniquement dans la forme due à une hypocalcémie, le risque étant lié au spasme du larynx, qui entraîne une gêne respiratoire aiguë. La spasmophilie, parfois gênante, est toujours bénigne : les crises, moins accentuées, se limitent à une sensation de malaise et à quelques fourmillements. Elles ont tendance à s'atténuer avec l'âge. Il n'y a pas de perte de connaissance pendant la crise, qui cesse spontanément.

Les symptômes permanents, persistant entre les crises, sont des crampes, des fourmillements, une anxiété, une insomnie ou une fatigue.

Diagnostic

La percussion du nerf facial près de l'angle de la mâchoire peut provoquer une contraction des lèvres. L'application d'un garrot au bras peut déclencher le signe de Trousseau (accès de contracture). Si le dosage du calcium sanguin ne révèle pas de déficit, il est probable qu'il s'agit d'une spasmophilie.

Traitement

Le traitement dépend de la forme de tétanie.

La forme due à une hypocalcémie est traitée par injection de calcium, suivie d'un traitement par voie orale associant calcium et vitamine D.

La spasmophilie est parfois traitée par la prescription de calcium, de magnésium ou de vitamine D, éventuellement associés, bien qu'il n'y ait pas de preuve scientifique de l'efficacité de ce traitement. On recommande souvent de respirer dans un sac en papier quand la crise commence, l'ouverture du sac étant plaquée le plus longtemps possible autour de la bouche et du nez. Cette manœuvre conduit le patient à inspirer l'air qu'il expire, plus riche en gaz carbonique. En traitement de fond, une psychothérapie ou l'administration d'un anxiolytique peuvent également être indiquées.

Voir : hypocalcémie, spasmophilie.