Identifiez-vous ou Créez un compte

syndrome radiculaire

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ensemble des symptômes liés à l'atteinte (inflammation, infection, compression) d'une racine nerveuse.

Un syndrome radiculaire est principalement caractérisé par une radiculalgie (douleur sur le trajet des fibres nerveuses issues de la racine affectée). L'atteinte de chaque racine donne lieu à une douleur précise : une sciatique de la 5e racine lombaire, par exemple, se traduit par une douleur à la partie externe et postérieure de la cuisse, et à la face externe de la jambe jusqu'au dos du pied. Si la 1re racine sacrée est atteinte, le trajet suit la face postérieure de la cuisse et de la jambe, jusqu'à la plante du pied.

Dans certains cas, la douleur radiculaire est permanente. Elle peut aussi être exacerbée par la toux, la défécation, la mobilisation du rachis, les manœuvres qui étirent la racine nerveuse. À la douleur s'associent chez certains sujets des sensations anormales (brûlure, picotement, sensation d'avoir une peau cartonnée, engourdissement, etc.) provoquées par l'effleurement du dermatome (bande cutanée innervée par les fibres sensitives des nerfs rachidiens). Lorsque l'atteinte est importante, un déficit moteur peut s'y ajouter, affectant exclusivement les muscles innervés par la racine lésée, et les réflexes ostéotendineux peuvent disparaître.