syndrome postprandial tardif des gastrectomisés ou hypoglycémie tardive

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Trouble survenant à la suite de certaines gastrectomies (ablation de l'estomac) et caractérisé par une chute brutale de la glycémie (taux de glucose dans le sang) une ou deux heures après les repas.

Causes

Le syndrome postprandial tardif des gastrectomisés est dû à l'arrivée très rapide du bol alimentaire dans l'intestin ; la conséquence en est une absorption trop rapide des nutriments et une montée également trop rapide de la glycémie. La réponse du pancréas est alors une sécrétion brutale d'insuline, ce qui entraîne une chute anormale de la glycémie.

Symptômes et diagnostic

Les troubles surviennent de une à deux heures après le repas. Ce sont ceux de l'hypoglycémie : malaise, sueurs, vertiges, tremblements, crampes gastriques, voire troubles de la conscience. Le dosage du glucose dans le sang montre des taux très bas. Une hyperglycémie provoquée par voie orale confirme le diagnostic : le taux de glucose monte très haut puis descend très bas.

Traitement

Il fait appel à un régime pauvre en sucres rapides (sucres rapidement absorbés) et riche en fibres, qui ralentissent l'absorption intestinale des sucres. Le syndrome postprandial tardif des gastrectomisés disparaît progressivement avec le temps, grâce à une adaptation des organes digestifs.