Identifiez-vous ou Créez un compte

spermogramme

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Examen du sperme ayant pour but d'étudier le nombre et la mobilité des spermatozoïdes, ainsi que le pourcentage de spermatozoïdes anormaux.

Indications

Un spermogramme est effectué lorsqu'un couple vient consulter pour infertilité. Il est alors important de déterminer l'existence éventuelle d'anomalies du sperme et de savoir si cette stérilité est transitoire ou définitive. En effet, la fièvre ou la prise de certains médicaments peuvent diminuer de façon passagère le nombre des spermatozoïdes. En cas d'anomalie constatée, le médecin prescrit toujours au moins un autre spermogramme avant d'établir un diagnostic définitif.

Technique

Le spermogramme analyse 3 caractéristiques des spermatozoïdes.

Le nombre des spermatozoïdes doit être au minimum de 20 millions par millilitre dans un éjaculat normal (de 2 à 6 millilitres). Une concentration inférieure traduit une oligospermie, tandis que l'absence de spermatozoïdes constitue une azoospermie.

La mobilité des spermatozoïdes est également étudiée : 30 % doivent être mobiles durant la première heure et le rester 4 heures après l'éjaculation. Au-dessous de ces seuils, on parle d'asthénospermie primitive ou secondaire.

L'analyse des formes anormales repose sur le spermatocytogramme (frottis permettant d'examiner 100 spermatozoïdes). Un sperme est considéré comme suffisamment fécondant lorsque plus de 30 % des spermatozoïdes sont de forme normale. On considère comme anormaux les spermatozoïdes trop petits (hypotrophiques), à tête double (bicéphales), à flagelle double (bifides). Au-dessous de ce pourcentage (soit moins de 30 % de formes normales), on parle de tératospermie.

Une association de ces trois anomalies constitue une oligo-asthéno-tératospermie.

Préparation et déroulement

Un spermogramme se pratique dans un laboratoire d'analyses médicales, sur rendez-vous. Avant l'examen, le patient doit s'abstenir de toute relation sexuelle durant 3 à 5 jours, afin que la quantité de sperme émis corresponde aux critères de référence. Le jour de l'examen, après avoir uriné pour éliminer les germes toujours présents dans le canal de l'urètre, l'homme recueille son sperme par masturbation. Celui-ci est immédiatement analysé et les résultats sont obtenus en 24 heures.