spermatocèle

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Petit réservoir créé chirurgicalement dans l'épididyme testiculaire.

Une spermatocèle se pratique en cas de stérilité ayant pour origine une absence congénitale de canal déférent, ou encore un rétrécissement ou une obturation de celui-ci, empêchant les spermatozoïdes d'être véhiculés jusque dans les vésicules séminales et les ampoules déférentielles. La spermatocèle constitue un réservoir dans lequel les spermatozoïdes peuvent s'écouler et être stockés. Ils sont ensuite recueillis par ponction en vue d'une insémination artificielle. Si la spermatocèle n'est pas utilisée, les spermatozoïdes se résorbent naturellement au bout d'un certain temps.