Identifiez-vous ou Créez un compte

seringue

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Instrument constitué d'un piston et d'un corps de pompe cylindrique muni d'un embout où s'adapte une aiguille et servant à injecter ou à prélever des liquides dans les tissus, les vaisseaux ou les cavités naturelles.

Le corps d'une seringue est parfois gradué et se termine par un embout central ou excentré, qui peut être lisse ou muni d'un pas de vis destiné à y adapter une aiguille. La capacité des seringues varie selon l'usage pour lequel elles sont conçues. Ainsi, les seringues utilisées pour les injections d'insuline ont une capacité de 0,25 millilitre, alors que les plus grosses seringues (dites de Guyon), utilisées pour les injections vésicales, peuvent contenir jusqu'à 150 millilitres. Les seringues les plus courantes ont une capacité de 5, 10  et 20 millilitres.

Les seringues en verre sont réutilisables après stérilisation ; les seringues en plastique sont jetables (à usage unique). Il existe aussi des seringues en métal, stérilisables, utilisées pour les anesthésies locales.

Les seringues jetables sont conditionnées dans des sachets stériles. Avec le développement du sida, qui se transmet par le sang, leur usage se généralise et des règles d'utilisation strictes s'imposent : ces seringues doivent être détruites après usage.